Presbytère de Larra

Cette maison à haut et bas étage avec jardin, cour, terre, écuries et remises située à Emmenot à côté de l’église de Larra a été construite sur un terrain acquis à Marseillac et Fériol, le 22 Novembre 1837 par Madame Bathilde Tournier de Vaillac et de Soucirac.
Après avoir fait dresser un plan de la construction par M. Claverie (Géomètre-arpenteur) en 1838. Elle fit bâtir le presbytère et elle le donna à la « Fabrique » de Larra suivant un acte dressé le 25 Août 1851.
L’ensemble de la bâtisse avait été attribué à l’Hospice de Grenade-sur-Garonne par décret du 7 Juin 1910 suite à la loi du 13 Avril 1908.
Enfin, ce presbytère sera revendu de gré à gré à la Commune de Larra par l’hospice de Grenade-sur-Garonne par délibération de la commission administrative du 28 Mars 1962 selon estimation des domaines. Les anciens Larrassiens se souvenaient que c’est dans cette bâtisse que se faisaient les repas de clôture après les traditionnelles fêtes religieuses en l’honneur de Saint-Séverin, ou bien après les cérémonies de bénédiction du bétail, les processions des rogations et même la fête des moissons. Durant la guerre de 1939/45, c’est là que se tenaient les permanences pour la délivrance des tickets de rationnement… Après l’acquisition du presbytère par la commune en 1962, deux appartements furent aménagés. Les derniers locataires quitteront les logements en 1982 et dès lors les locaux du corps principal seront attribués aux associations larrassiennes : le club du troisième âge et la bibliothèque. L’aile droite étant occupée depuis 1985 par le foyer rural, tandis que depuis 1990, l’aile gauche abrite les ateliers communaux. Le jardin étant devenu le terrain de pétanque… Le bâtiment est d’une construction remarquable : les murs de façade sont réalisés en rangées alternées de briques traditionnelles et de galets de Garonne soigneusement appareillés. Bien que certaines fenêtres de la façade principale aient été abîmées lors de l’aménagement des appartements, les ouvertures sont toutes d’une facture remarquable. Le presbytère est certainement un fleuron de l’architecture du début du dix-neuvième siècle dans le midi toulousain !

En 2003, le presbytère fut entièrement restauré afin d’y installer la Mairie de Larra. La façade retrouve enfin son aspect originel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *