2007 Avril Compte rendu

Vendredi 13 avril à 21 h : conférence du groupe histoire au château de Larra

Actualités diverses par Michel Hastenteufel :

Face au château de Larra, quelques hirondelles sagement alignées sur la ligne électrique à la manière d’une partition de musique se reposent après un bien long voyage et nous leur souhaitons la bienvenue!
Le jour même un autre vol bien plus bruyant celui là venait troubler durant plus d’une heure la quiétude du village… Les gendarmes arrivés en force avec plusieurs véhicules et un hélicoptère très sophistiqué, recherchaient une personne âgée qui s’était égarée dans la campagne !
Merci à eux et leur dévouement et si nous osions cette boutade, nous nous souviendrons que jadis, on les appelait également « les hirondelles »!
En fait, les gendarmes avaient hérité de ce surnom à cause de la fameuse première bicyclette « Manufrance » fabriquée à Saint Etienne, qui les équipaient au début du siècle dernier… Certains plus romantiques prétendent que c’était dû, en fait, à la cape qu’ils portaient et qui volait derrière eux comme les ailes des hirondelles lorsqu’ils se déplaçaient sur leurs vélos!
A vous de choisir votre version…


Jeudi 12 avril : les hirondelles sont de retour au village !
Le printemps est bien là, mais prudence tout de même dans nos jardins car les Saints de glace sont traditionnellement fêtés le 11, 12 et 13 mai de chaque année! A moins de faire comme jadis et implorer Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais pour éviter l’effet sur les plantations d’un refroidissement de la température qui s’observe très souvent à cette période…

 

Souvenirs d’antan : le bouilleur de cru…

(André DELRIEUMichel HASTENTEUFEL)


Jusqu’en 1995, il arrivait chaque année avec sa vieille camionnette tractant son étrange machine toute aussi antique qu’il installait sur la place du lavoir…Sa venue était toujours un événement et chaque famille venait le voir à tour de rôle… apportant son fagot et ses bûches de bois qu’il fallait enfourner dans le foyer pour faire fonctionner le fameux alambic de Mr. Piquemal, le “bouilleur de cru” ambulant!
Le terroir de Larra est si proche du Gers où l’on produit depuis longtemps un Armagnac si réputé et qui fait le renom de cette contrée!
On sait combien cette production permit de développer là-bas une économie florissante pour les vignerons gersois!
Ainsi, à Larra, chacun pouvait apporter son marc de raisin et obtenir quelques litres d’eau de vie que le vieux Mr. Piquemal faisait savamment jaillir de son alambic aux cuivres rutilants…
Ah, il n’était pas triste le brave homme à l’esprit sans doute égayé par les vapeurs et l’abondante fumée de son installation, et l’on se souvient avec nostalgie de sa bonhomie et de sa gentillesse!
Bien entendu, à Larra, cette petite production d’alcool était exclusivement pour l’usage familial, mais quel plaisir lorsque les vieux sortaient de leur buffet en votre honneur les petites prunes que l’on savait préparer à point…
Sans parler de cette eau de vie légèrement parfumée par quelque recette ancestrale qui vous humectait à peine le palais tant l’alcool était fort, mais qui ne pouvait vous laisser indifférent lorsque vous la dégustiez!
L’effet était garanti et les conversations autour de la table prenaient alors un air assurément beaucoup plus convivial!
Depuis le décès de notre regretté bouilleur de cru et suite aux primes européennes pour l’arrachage des vignes, l’usage a cessé et c’est un pan de l’histoire de Larra qui s’est envolé…
Fort heureusement, il nous reste quelques photos et surtout un remarquable reportage photographique réalisé à l’époque par notre ami André DELRIEU de DAUX auprès de deux bouilleurs ambulants locaux dont justement Mr. PIQUEMAL. Grâce à ces photos détaillées de la fameuse machine, son documentaire très bien commenté nous explique en détail toute la technique et les diverses étapes de la fameuse distillation. Il nous révèle même quelques secrets ancestraux confiés par Mr PIQUEMAL pour améliorer le résultat!
L’assistance nombreuse applaudit André DELRIEU pour la qualité de son reportage et de ses explications!

Etablissements LOVATO : le Tonnelier de Launac…

(André DELRIEUMichel HASTENTEUFEL)

Employé jadis chez LOVATO, une ancienne « figure » bien connue des larrassiens: « Paulin » (Mr RECLUS)…
Un autre documentaire tout aussi exceptionnel réalisé et présenté par André DELRIEU nous faisait découvrir toutes les étapes de la fabrication des tonneaux dans le célèbre atelier des Lovato qui se trouvait au centre du village voisin de LAUNAC.
Un grand moment d’émotion pour une partie de l’assistance qui se souvenait encore de cette famille d’artisans et de commerçants très sympathiques qui animait le village depuis de nombreuses années. Nous gardons en mémoire tous ces amoncellements de bois de chêne ou de châtaignier sous l’immense hangar et de ces tonneaux que beaucoup ont conservé dans les familles et le bruit si caractéristique des machines… Les odeurs de bois et du feu de la forge… Les outils que Mr Lovato présentait avec fierté lors des rallyes vélo organisés par le Foyer Rural de Larra qui ne manquait pas de faire étape à son atelier…
L’atelier est fermé depuis de nombreuses années et ce documentaire réalisé il y a une vingtaine d’années constitue aujourd’hui un témoignage très précieux!
Très concerné par ce métier de tonnelier qui lui rappelait des souvenirs familiaux d’enfance, André DELRIEU avait tenu à apporter un grand soin à expliquer en détail avec un maximum d’images le savoir faire de ces artisans.
Après avoir projeté son film il put répondre avec passion et émotion aux questions de l’assistance qui le félicita à nouveau par de nombreux applaudissements!

Au cours de la réunion, Jean Louis Frapech offre au groupe Histoire un blason de Larra qu’il a confectionné en terre cuite (présenté par Brigitte de Carrière)

Conférence à Montaigut sur Save

De la préhistoire aux Volques Tectossages…


Cette conférence réalisée à l’initiative de la commission communication de la mairie de Montaigut sur Save a réuni près de 80 personnes de 7 à 77 ans, tous curieux de connaître ceux qui, depuis au moins 400 000 ans (datation des plus anciennes traces à Bichou, près de la forêt de Bouconne), ont vécu dans la vallée et sur les coteaux de la Save.
Après un film retraçant l’histoire des premières peuplades humaines et leurs migrations jusqu’en « France » et un panorama des techniques de nos ancêtres depuis le galet de garonne taillé jusqu’à l’âge du fer où les Volques tectosages ont créé la Toulouse antique à Pech David, Michel Hastenteufel, historien local, a raconté à un public attentif les légendes de notre région : celle de l’Or de Toulouse et du fameux Brennus, et la légende d’Hercule et de la très belle Pyrène.
Jean-Louis Frapech, conférencier également passionné d’histoire locale a ensuite pris le relais et a fait une analyse toponymique très intéressante d’une carte Cassini du XVIè siècle de la commune de Montaigut.
On retrouve ainsi des noms connus qui se sont parfois transformés et l’étymologie de certains noms (comme « caussat » : la chaussée romaine qui ornait le devant des villas) permet d’avancer des hypothèses historiques.
La légende de Notre Dame d’Alet qui apparut au laboureur Raymond et le lieu de la première construction de la chapelle peuvent être ainsi accrédités par des noms de lieux comme « Ramonets » (les enfants de Raymond) ou Bel Chrestia (bon chrétien)…
Les deux conférenciers ont promis aux Montaigutois de revenir bientôt pour de nouvelles et instructives séances :
Michel Hastenteufel fera début octobre une conférence dont le sujet s’étendra des Wisigoths au Moyen Âge à Montaigut.
Jean Louis Frapech pourra animer un groupe de réflexion sur un projet de blason pour le village et reviendra nous l’espérons pour une explication plus complète des noms de lieux et de famille de Montaigut sur Save.
(Caroline DESPAXSophie PUZIN)

 
AVRIL 2007: record de chaleur !
Alors que les météorologues enregistrent des records de chaleur pour un mois d’avril (28°) et comparent le déficit pluvial à celui de 1976, des larrassiens (historiens) en profitent pour goûter aux joies de la randonnée sur les sentiers de LARRA…