2011 Octobre Compte rendu

Réunion du Groupe Histoire de Larra le jeudi 13 octobre 2011 à la Salle pour tous.

Au programme de la soirée qui sera agrémentée de vidéo :

Claude FRANCOIS :
Un petit diaporama sur l’euro (les faces figuratives des différentes pièces de la plupart des pays de la zone euro).

Jacques SIRVEN :
“1598 : Raymond CONSTANS de Grenade achète une maison à crédit et s’engage à la payer sous 6 mois, mais…. il ne peut pas faire face à l’échéance !
Devinerait-on ce qu’il advint ?”

Achat petite maison basse et jardin – rue St Bernard – 13 écus 2/3 de Raymond CONSTANS Maitre couturier Grenade ;
Jean BELLOC cardeur Grenade

4 juin 1598 Grenade Boutique CHAUDERON

Jean BELLOC – cardeur – habitant Grenade vend à Raymond CONSTANS habitant Grenade :

une petite maison basse et jardin y joignant contenant en tout demi escat que ledit BELLOC a récemment acquis des bailles à l’hôpital St Jacques de Grenade comme des biens des héritiers à feu Jean de LAPEYRE dit JOLICOTON (acte David Lannes – greffier au siège de Grenade quand vivait) située rue St Bernard.

Images projetées :
jardin de Jean CAYSSEL, marchand
maison et jardin de Jean BOLENGUIER
jardin du dit vendeur
la rue St Bernard
oblie (?) accoutumée au roi de l’abbé de GRANDSELVE quitte de toutes charges et hypothèques

Prix : 43 écus 2/3 que l’acheteur paiera aux bailles de l’hôpital St Jacques à l’acquit et décharge du vendeur d’ici le 10 janvier prochain et faire canceller au vendeur le dit instrument d’achat……
Si l’acheteur demande un autre terme pour le paiement de la maison, il paiera aux bailles l’intérêt comme le vendeur l’a fait jusqu’à présent…..
Présents : André CRABOT Maitre chirurgien Jean LIMOSIN
Signés : CRABOT et l’acheteur.

-ooOoo-

1er octobre 1599 – boutique CHAUDERON

BELLOC, du gré de CONSTANS – prolongation du délai de paiement – 2 ans à compter du jour – intérêt au denier 12.
Pendant cette période CONSTANS sera tenu bâtir et édifier la maison contenue dans le contrat qu’il a faite démolir et icelle remettre en l’état qu’il l’a reçue.
Cette maison et jardin étant tenus à nom et titre de précaire jusqu’à l’effectif paiement moyennant quoi BELLOC consent à l’élargissement de la personne de CONSTANS prisonnier à sa requête aux carces royaux de Grenade où il est détenu à la requête de BELLOC.
Présents : Pierre MORLANE cordonnier et Pierre OLIVIER praticien de Grenade
Signés : OLIVIER et CONSTANS

En 1598, avec 43 écus 2/3, on pouvait acheter :
(Prix relevés sur actes passés à Grenade chez Chauderon Notaire entre 1598 et 1640.
Certains produits comme le blé pouvant varier considérablement en fonction des périodes (bonnes ou mauvaises récoltes) ou en fonction des transactions…)

“1 ou 2 bœufs – 1 cheval – 4 truies – 8 Anes – 20 brebis portantes – 60 chèvres – 60 moutons – 300 à 1200 litres de blé – 1000 litres d’avoine – 800 litres de vesces – 800 litres de fèves – 5 500 litres de misture – 800 à 2000 litres de vin – 400 à 500 litres de sel – 300 paires de sabots en noyer – 27 paires de souliers + outils – 4 roues de charrette – 1 forge avec enclume – 16 mètres de drap gris – 2000 tuiles plates – 4000 tuiles canal – 60 peaux de chèvres – 200 peaux de moutons – 80 kg de laine – 160 kg de suif….”

Michel HASTENTEUFEL :
Une petite synthèse sur la période du moyen-âge à Larra… (475 à 1492)