2014 Janvier Compte rendu

Depuis le début de l’année 2013, le Groupe Histoire de Larra était inquiet car notre cher Jacques Sirven, membre actif de l’équipe depuis 1985 avait des problèmes de santé et nous avions naturellement mis en sommeil les réunions en attendant son rétablissement !..
Le sort devait en décider autrement :

Chers amis,
Nous venons d’apprendre le décès en date d’aujourd’hui de notre ami Jacques SIRVEN.
Nous vous ferons connaitre la date des obsèques dès que possible.
Michel HASTENTEUFEL le 13 janvier 2014 19 h 59…

Article pour le “Petit Journal” :
LARRA
Jacques SIRVEN s’en est allé…
L’église de Larra semblait trop petite pour contenir la foule de ses ami(e)s qui avaient pu faire le déplacement ce lundi matin. Tout le monde était comme “sonné” de se retrouver là pour rendre hommage à cet homme qui faisait partie si familièrement de leur existence. Pour chacun il était comme un grand arbre, celui là même qui sert de repère sur terre tant il est remarquable. Des racines profondes, solides, nourricières qui véhiculent une substance qui est l’essence même de la vie, de l’humanité, de la connaissance, de la sagesse. Un tronc, que dis-je, un corps élancé, tout droit dirigé vers les cieux car il était cette incarnation de l’être universel, celui qui fait la liaison entre tout ce qui nous interroge, nous fascine, nous intrigue mais aussi, nous rassure sur ce grand navire qui nous transporte…!
Car auprès de Jacques, ce repère de notre humanité qu’il incarnait, cet idéal, cette bonté lumineuse, tout semblait si simple, si limpide et si enrichissant ! Cet esprit, cette intelligence hors du commun, il l’avait consacré à toutes celles et ceux qu’il côtoyait : sa famille, ses proches ses amis mais aussi tous les êtres qui venaient l’entendre ou croisaient son chemin. Chacun de ses mots, ses avis, ses analyses étaient riches d’un immense savoir accumulé avec une passion et une soif de connaissances qui le dévoraient à chaque seconde de sa vie et qu’il voulait aussitôt partager, transmettre… La vie, aussi longue soit-elle est toujours trop courte pour de tels hommes et c’est ce sentiment qui se lisait dans les yeux et les cœurs de toute l’assemblée présente ce lundi matin. Mais aussi, il y avait, mêlés aux larmes et aux sourires amicaux, cette image tellement sereine et réconfortante de la certitude qu’il était toujours présent, là, auprès de chacun, de chacune : bienveillant, souriant, avec son beau visage de patriarche, il devait nous dire encore “allez, les amis, ne soyez pas en peine, je serai toujours à vos côtés, je ne suis qu’allé vers un chemin où il y a tant à découvrir, je vais travailler à comprendre et si je le peux, je vous ferai un grand récit pour vous rassurer !”
Pour notre part, témoins aussi de l’hommage que toute ta famille, tes amis et tes proches ont mis en œuvre ce lundi tout au long de la journée, selon ta volonté, aura été vraiment digne et à la hauteur de l’être que tu incarnes pour nous tous et nous voulons aussi pour une fois à notre tour te rassurer en te disant, cher Jacques, que nous serons fidèles à ton souvenir et que ton enseignement portera ici, de nombreux fruits de toute beauté, pareils à ceux que tu cultivais dans ton jardin…

Cordialement,
Michel Hastenteufel