2006 : Concert de Noël à l’église “Petre ENE…”

Église de LARRA : Du talent et de l’émotion !
Le vendredi 22 décembre 2006 à 21 h
Le concert de Noël (quatorzième édition) a rassemblé plus de 200 personnes. Une soirée exceptionnelle et un public debout pour applaudir les artistes qui ont donné tout leur talent pour cette veillée de Noël à Larra.
Un grand merci aux pères Emmanuel, Thérondel et Mayer pour leur soutien, et surtout, souhaitons un bon rétablissement au Père Alain THERONDEL.
Le public est resté sous le charme
Le concert de Noël a réuni beaucoup de talents sous les voûtes de l’église de Larra où semble encore flotter la présence de l’abbé Dirat.
* Muriel Sapaly et Sandra Ambrosino ont de nouveau arraché des larmes de l’assistance. Leurs voix paraissent chaque année plus pures. La jeune Amandine a pour la première fois interprété, « Petit garçon » en public. Évidemment, ce n’est pas facile d’affronter le public mais l’enfant s’en est très bien tirée. Le concert de Noël à Larra ne serait pas ce qu’il est sans le « Minuit Chrétien » de Gérard Vaur. L’homme a incontestablement une voix non seulement très belle mais aussi puissante et la résistance de l’église année après année prouve que ses murs sont plus solides que ceux de Jéricho.
De passage à Larra, le musicien roumain Petre Ene a donné une partie de son répertoire à la flûte de pan. « C’est probablement l’un des instruments les plus anciens de la terre, la mythologie grecque en attribue l’invention au dieu du même nom, en réalité, c’est le vent dans les roseaux qui a inspire le premier musicien », ex-plique-t-il. Ses flûtes à lui sont en bambou, il les fabrique lui-même. Alors que Petre Ene entamait un Noël roumain, la lumière s’est éteinte dans l’église et pour ceux qui ont réussi à capter l’instant, c’est un moment de pure magie qu’a offert le musicien. La musique montait, pure, inspirée, comme pour éclairer le fond des âmes. Parfois le temps est suspendu à quelques notes, ce fut le cas. Le morceau qui a suivi fut d’une telle dextérité que le public a fait à Petre Ene une standing ovation.

Michel Hastenteufel et l’association Alac ont offert aux Larrassiens un concert inoubliable.